Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

La vraie vie

Celia Awl

Celia Awl

Femme Entrepreneuse

La vraie vie 

Ce fameux jour ou l’on devient maman ; un bonheur intense, une expérience inexplicable j’ai les larmes qui montent juste en écrivant ces lignes tellement la naissance d’un enfant est un évènement intense dans la vie d’une femme. 

Ce petit être qui sort de vous et que vous n’aimez déjà tant en ne l’ayant jamais vu. Je vous souhaite à toute d’avoir la chance de vivre ce moment si particulier.

 Patience pour celles qui rencontre des difficultés Allah est capable de toute chose. 

Expérience inoubliable, intense et rempli de bonheur certes mais qui comporte son lot d’épreuve auxquelles nous ne sommes pas suffisamment préparés. 

Je vous écris ici mes ressentis en tant que maman. Avant d’être maman et d’ailleurs avant d’être une femme mariée j’imaginais « La vie en rose ». Ma petite vie tranquille avec mon mari et mes enfants dans un univers calme et sain sans jamais l’once d’un brouillard.

Et bien je peux vous dire que la vision que j’avais de la vie de couple mais aussi de la vie de maman n’ai pas la réalité. J’ai rencontré bien des épreuves que ce soit dans ma vie maritale ou dans mon rôle de mère. Et avec du recul j’aurais aimé être un peu plus préparé aux réalités de la vie afin de vivre mes émotions différemment.  

Petit retour en arrière 

Les choses sont allés assez vite nous nous sommes mariés et 3 mois après je tombais enceinte de mon petit Jahid. Je n’ai donc pas eu énormément de temps en tant que femme mariée et mon rôle de maman a rapidement pris le dessus. 

J’ai donc découvert « le rôle de maman » et avec tout l’amour que je porte à mes enfants je peux vous dire que ce n’est pas de tout repos moralement et physiquement aussi d’ailleurs.

Le corps change, le moral subit des montagnes russes parfois. Et c’est parfaitement normal.

On découvre bébé qui demande énormément d’attention, de temps et de rigueur. On apprend à le gérer à le comprendre à travers sa communication non verbale. 

Aux alentours des deux ans je découvre le fameux terrible two en tapant sur internet « mon fils de 2 ans ne m’écoute pas et deviens nerveux » lol je suis donc rassuré de constater que c’est « normal » et cela me permet d’apprendre à gérer les différentes crises de mon fils.

Je suis ensuite tombée enceinte de mon deuxième enfant « Issam » et j’ai dû faire face au changement radical de mon premier qui n’a pas supporté l’idée qu’on lui « prenne sa place ». 

J’ai également découvert que malgré tout l’amour que l’on peut éprouver envers son mari les épreuves de la vie, les éducations différentes, apprendre à vivre ensemble sous le même toit avec des désaccords aussi parfois concernant l’éducation des enfants etc toutes ces choses auxquelles on ne pense pas forcement avant , on a peut-être tendance à trop idéaliser le mariage , la vie de maman etc surement l’influence aussi des réseaux sociaux qui laisse paraitre à cette fameuse «  vie parfaite » qui en réalité n’existe pas ! C’est simplement qu’à travers les réseaux vous voyez uniquement ce qu’on vous autorise à voir et le reste n’apparait pas. Vous vous retrouvez donc à remettre en question toute votre vie, votre rôle de femme, de maman car vous culpabilisez et pensez que l’herbe est plus verte ailleurs. 

Je vais vous dire quelques choses qui vous aideras surement à voir la vie autrement. Profitez de chaque instant ! Ne vous comparez pas aux autres et sachez que l’herbe n’ai pas plus verte ailleurs, dans chaque foyer il y a son lot de soucis et de moments de bonheur. Apprécier les choses simples de la vie qui vous apporterons un bonheur intense si vous prenez conscience de la valeur qu’ils ont. Parfois je m’assois sur le tapis je joue avec mes enfants et je me dis que d’ici quelques années ce ne seront plus que des souvenirs alors je profite à fond le cœur rempli de bonheur de ce moment précieux que je vis. Peut-être que l’heure suivante je serais en difficulté parce qu’un de mes enfants sera de mauvaise humeur et mettra mes nerfs à rude épreuve et la vie est ainsi ! 

Alors j’ai appris avec les années à relativiser ; à apprécier les choses telles qu’elles sont sans chercher à atteindre quelque chose en particulier. 

J’ai tenté pendant plusieurs années de changer les choses qui m’entourais et j’ai fini par comprendre que c’était à MOI de changer ! 

Et là ma vie a changé quant à elle. Alors à vous mes sœurs cessez de vous étouffer avec les remords ou de vous nuire à travers le sentiment de culpabilité permanent que vous vous infligez. Appréciez les choses telles qu’elles sont et savoir apprécier des « moments de bonheur » car cette vie ici-bas ne sera jamais parfaite.