Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Minimalisme

Celia Awl

Celia Awl

Femme Entrepreneuse

Le minimalisme

Je pense que nous avons tous une définition différente du minimalisme. 

Certains estimerons que c’est le fait de posséder le strict minimum d’autre considérerons que c’est le fait de conserver chez soi uniquement les choses dont nous avons besoin. 

Je suis plutôt de la deuxième école : je conserve à la maison uniquement ce dont j’ai besoin ; Forcément nous n’avons pas tous les mêmes besoins donc mon minimalisme à moi ne sera pas le même que vous par exemple. 

Pour ma part tout est très épuré à la maison ; chambres, salle de bain, salon etc. 

Ma cuisine est très épurée également mais je l’ai tout de même équipé de matériel dont j’ai réellement besoin au quotidien et qui m’ont beaucoup facilité (thermomix et be save par exemple). 

Quoi qu’il en soit la règle à la maison est de conserver uniquement ce dont nous avons besoin. J’ai mis plusieurs années avant d’atteindre cet objectif car j’étais plutôt de la team décoration chargée ; objets en tout genre que je conservais « au cas où » et je me sentais étouffée dans mon propre logement. 

Lorsque j’ai pris en main ma vie et que j’ai décidé d’adopter une bonne organisation à la maison c’est la première étape que j’ai faite. J’ai fait un énorme tri chez moi j’ai enlevé une bonne dizaine de cartons et je me suis senti tellement mieux ! 

Les placards semblaient beaucoup plus grands, je n’avais pas besoin de tout vider pour trouver un objet, mon ménage à diminuer (moins d’objets = moins de poussières).

Ce tri/désencombrement a été extrêmement bénéfique aussi pour mon moral car je me suis senti beaucoup mieux chez moi ; j’avais l’impression qu’on avait poussé les murs, qu’on respirait mieux et mon mari a eu exactement le même ressenti. C’est une fois cette première étape terminée que j’ai entamé l’étape « organisation du logement ». 

Aujourd’hui je suis quelqu’un qui consomme différemment ; j’ai fait des économies en modifiant mon mode de consommation et en achetant uniquement le « ce dont j’ai besoin ».

Alors si vous faites partie de la team « je vais à action et j’achète parce que c’est beau » essayer lorsque vous prenez un article dans la main de vous demander si vous en avez réellement besoin et il y a de forte chance que la réponse soi non. 

Nous sommes dans une société de consommation, on nous pousse sans arrêts à passer à l’acte d’achat mais ne tombez pas dans ce cercle vicieux. N’encombrez pas vos logements d’objets en tout genre en vous rajoutant au passage du travail.  

Consommez intelligemment et profitez de l’argent que vous aurez économisé grâce à cette consommation beaucoup plus réfléchie pour profiter de loisirs en famille par exemple. 

Le minimalisme est un « mode de pensée » ; vous devez accepter de sortir du système qu’on vous impose par différentes stratégies marketing en pensant aux conséquences de vos achats. 

Un logement épuré avec quelques décorations que vous aimez sans surcharger l’espace. Des vêtements en quantité raisonnable (par exemple pour ma part j’ai 10 pièces de chaque pour les vêtements de mes enfants 10 pull/ 10 pantalons etc c’est le nombre de pièces dont j’ai besoin). J’avais dans ma cuisine un nombre incalculable de moules Guy demarle certains jamais utilisé alors j’ai fait du tri et j’ai conserver uniquement ceux que j’utilise. 

Certes c’est assez difficile au début il faut apprendre à se détacher des choses mais une fois qu’on commence à constater les effets positifs du minimalisme ont ne peux qu’adopter ce mode de vie.